Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2017

Coups de coeur !

Pas trop le cœur à faire du shopping ces dernières semaines mais gros crush sur un jogging (quoi quelle horreur, rien que le mot me hérisse), mais en cachemire, shoppé lors des soldes chez Éric Bompard en janvier dernier, je ne le quitte plus (tout au moins le week-end), c'est si douillet, si confortable et je l'ai testé au bureau en friday wear où il est quasiment passé inaperçu.

jog pant.jpg

Ensuite les boots Dickers d'Isabel Marant, des siècles après tout le monde, elles sont confortables, de vrais chaussons..... et un intrus en arrière plan !

Dickers.jpg

Une paire de boots noires ersatz des boots Givenchy vues partout sur Instagram et trouvées grâce à la blogeuse Marieluvpink : http://www.marieluvpink.com/ersatz-boots-givenchy/ (à croire qu'acheter une paire de boots de plus de 1000 euros n'est pas un problème pour la plupart des blogueuses et instagrammeuses fashion). Normalement, je ne suis pas fan de la contrefaçon et celles-là sont légèrement différentes des originales.

ersatz2.jpg

 

Je me suis également trouvé une passion pour les tops en dentelle faciles à glisser sous les pulls et gilets, là aussi rien de nouveau, les blogueuses ont lancé la mode depuis quelques années déjà

dentelle.jpg

Blouse http://www.victoirexvictoire.com/

14553248_1632907273674776_2469061039296086016_n.jpg

Dentelle Pimkie

dentelle3.jpg

Dentelle Mim

et quelques achats pour le printemps qui semble se décider à arriver et que je vous montrerai dès que je pourrai les porter !

18/03/2017

Back !

Ça fait bien longtemps que je ne suis pas passée par ici, le manque d'envie, le manque d'idées, pas de frénésie de shopping et aussi un bouleversement dans ma vie. Ces derniers mois ont été un peu compliqués pour moi, j'ai perdu ma maman et je me sens maintenant comme une orpheline, j'ai perdu mes repères et celle qui me rattachait à ceux que j'ai tant aimés et qui sont partis. Celle qui me parlait de mes grands-parents jeunes, des guerres qu'ils avaient traversés, des drames et des joies qui avaient jalonnés leurs vies. Je suis maintenant celle qui peut raconter les histoires et petits secrets de la famille à ses jeunes cousins qui n'ont pas connus leurs arrières grand-parents (c'est-à-dire mes grands parents) Et même si je n'ai pas encore un âge canonique, je sais aussi que dans l'ordre normal des choses, je suis désormais en haut de la liste. 
J'en ai bien sur profité pour faire du tri dans l'appartement familial, moment si difficile où chaque objet, chaque vêtement ramène à un moment dont on se souvient avec émotion. J'ai ainsi trouvé des lettres écrites par mon père et qu'elle avait gardées entourées d'un ruban, peut-être n'aurais-je pas du les lire mais elles m'ont permis de découvrir mes parents jeunes et amoureux, plein d'espoir pour leur vie future alors que je n'ai connu que deux personnes strictes et pétries de conventions bourgeoises. Deux personnes également très généreuses qui m'ont outrageusement gâtée mais que je ne pouvais imaginer jeunes, amoureux et faisant partie tous les 2 d'un club de théâtre, alors qu'ils eurent tous les deux une profession scientifique qui ne laissait aucune place à la fantaisie et à l'imagination.

Tout ça pour dire que le blog est quelque peu passé en arrière-plan pendant quelques mois. En plus, je me demande comment certaines blogueuses arrivent à écrire tous les jours (sauf bien sûr celles pour qui c'est une source de revenus), j'ai quant à moi toujours aimé écrire et cet endroit n'est pour moi qu'un moyen d'écrire ce qu'il m'arrive et ce que je pense mais je ne suis ni spécialisée dans la mode, ni dans la beauté, ni dans les arts et lettres (pour cela allez donc lire mon amie http://dasola.canalblog.com/), donc je viens là pour des coups de cœur ou des coups de gueule sans me soucier du nombre de mes followers.

Lire la suite

09/11/2016

Blogueuses - attachées de presse ou journalistes -

J'étais étudiante il y a quelques années à l'École française des Attachés de Presse (EFAP pour ceux qui connaissent), à cette époque lointaine, c'est-à-dire au siècle dernier, on nous enseignait les rudiments de la communication, du marketing et le lancement de produits. Combien de fois, ai-je entendu : attachée de presse = attachée de fesses, assorti de regards lourds de sous-entendus, comme si l'attachée de presse ne pouvait être qu'une écervelée prête à tout pour que les journalistes parlent de son produit dans la presse.  Cette école crée par le philosophe et écrivain Denis Huisman anticipait l’émergence d’une discipline majeure : la communication.

A l'époque (là j'ai l'impression d'être une très vieille dame, internet n'existait pas, on ne connaissait pas les portables mais les cartes téléphoniques et les cabines à chaque coin de rue !
On faisait des beaux dossiers de presse qu'on envoyait aux journalistes et si on n'avait de la chance, ils s'intéressaient aux produits présentés ou à l'évènement qu'on voulait mettre en avant.

Bref, tout ça pour dire qu'avec l'avènement de la communication digitale, la donne a bien changé, je ne croise plus aujourd'hui d'attachées de presse et dans les soirées lancement de produits ce sont désormais les blogueuses qui sont bien plus influentes que n'importe quel dossier de presse aussi bien ficelé soit-il. E t ce, que ce soit au niveau de la mode, de la beauté, de l'électronique, des voitures, le sport ou tout autre chose encore. Ainsi concernant la beauté une étude américaine a démontré que les achats beauté étaient influencés à 63 % par un blog, contre 26 % pour la presse féminine.

Au premier rang des défilés, sur les réseaux sociaux et même dans nos placards grâce à quelques collaborations bien choisies, les blogueurs mode sont partout. Pourquoi les blogs sont-ils si influents me direz-vous ? Peu-être parce que les blogueurs ont tendance à être perçus comme plus sincères dans leur critique, n'hésitant pas à aborder les aspects positifs et négatifs d’une marque et rendant leur information finalement très fiable pour les consommateurs.

Tous les repères sont bousculés, le potentiel médiatique des blogs est indéniable et s'avère donc très efficace pour les marques en termes de visibilité.

La plupart des blogueurs ne se considèrent pas comme journalistes. Leur pratique inclut même souvent une critique implicite de la presse. De plus, il existe une proximité avec les lectrices que n'ont pas du tout les journalistes, personnellement, j'aime beaucoup quand une blogueuse répond à l'un de mes commentaires et il n’aura échappé à personne que la presse féminine n’a jamais trop apprécié l’arrivée des blogueuses sur leurs plates bandes : Fashion weeks, collaborations, promotion de produits, sites internet concurrentiels, photos professionnels… Et tout cela, les blogueuses l’ont fait seules, sans équipe éditoriale, sans directeur commercial ni agence de communication. Elles y sont arrivées avec seulement quelques clic clic de leurs appareils photo.
En addition, c’est parce qu’elles réunissent à la fois, une capacité à trier au bénéfice de leurs lecteurs les informations proposées sur le web, et elles ont d’autre part les caractéristiques d’un Monsieur Tout-le-monde dans lequel leur public se reconnait et il les juge honnêtes et sincères , elles ne sont pas là pour vendre un produit mais mais pour donner leur avis. Toutefois, ne soyons pas naïfs, il arrive que certains blogueurs soient rémunérés pour promouvoir un produit plutôt qu’un autre… mais c’est un autre débat...

Les entreprises ont donc vite compris qu’elles ne pouvaient les ignorer car elles sont hyper crédibles aux yeux des consommatrices. Ainsi parmi les consommateurs âgés entre 35 et 54 ans, le blog est la deuxième source d’influence source d’influence après les amis, la famille et les collègues.

Si on ajoute à cela les Instagrameuses qui drainent des milliers de followers et qui sont courtisées par multe marques, on peut donc se demander maintenant à quoi servent les attachées de presse, voila qui vaut la peine de s'acharner sur son clavier n'est-ce pas ?

 

12:51 Publié dans Blog life | Lien permanent | Commentaires (7)