Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2015

Snobisme et branchitude

La rive gauche n'a plus la côte, j'observe un curieux phénomène depuis un certain temps : dans la plupart des magazines à la mode ou non, dans les journaux distribués dans le métro, toutes les adresses de restaurants, de bars ou encore de boutiques sont systématiquement dans le 9ème, 11, 18 ou 20ème parfois quand je dis que j'habite Paris 15ème, j'ai l'impression que nous sommes catalogués bourgeois, cathos et familles nombreuses ou encore vieillot. Bref, l'arrondissement où il ne se passe jamais rien.

Ainsi actuellement on ne parle que de la Brasserie Barbès, type même du restaurant branché  où il faut ABSOLUMENT aller pour voir et être vu (et accessoirement pour manger). Les tarifs sont évidemment à la hauteur du lieu (3,40 euros pour un café et 18 euros en moyenne pour un plat). Il semble évident qu'une partie de la population du quartier ne mettra jamais les pieds dans un tel endroit fréquenté par des mannequins anorexiques et des blogueuses !

Il en est de même pour la dernière épicerie La Maison Plisson (bd Beaumarchais) où il est de bon ton d'aller acheter ses yaourts et ses bottes de poireaux ! Toutes les blogueuses influentes y ont été manifestement invitées car cette épicerie a eu droit à multe articles élogieux et photos sur IG, il y a quelques semaines. Attention, je ne dis pas que c'est nul (j'y ai acheté du musli et du chocolat), mais pourquoi tant de bruit pour pas grand chose finalement.

Et pourtant, moi, j'y suis bien dans mon 15ème, pas seulement parce que mes grands-parents y habitaient, ainsi que mes parents au début de leur mariage. Dans le 15ème, je n'ai jamais peur de rentrer tard le soir en passant par une rue déserte. Dans le 15ème, je peux faire mon shopping, on y trouve même des marques assez pointues ! Et je n'ai même plus besoin de passer la Seine pour aller chercher mon bacon et mes scones Marks and Spencer !

 

Dernière découverte :  la boutique-galerie d'Aude Joli Jour (14, rue Bausset) vaut vraiment la peine de passer la Seine (pour ceux qui ne quittent pour rien au monde la rive droite)

IMG_0100.JPG

 

Lire la suite

09/04/2015

Pourquoi je n'ai pas acheté Elle la semaine dernière ?

couverture-elle-magazine-1962_reference.jpgJe rebondis sur un post de la blogueuse Isis de Paname que j'apprécie pour son franc-parler et sa manière de voir les choses. Allez lire Pensées en vrac du 27 mars dernier dans lequel elle me cite (waouhhh c'est la gloire !!). C'est tout à fait le genre de choses que je ressens actuellement, moi aussi j'ai du mal avec les déballages de fringues qui coûtent un bras alors qu'on sait que c'est dur pour tout le monde, j'ai du mal avec les starlettes de la télé réalité gonflées au Botox et à la silicone, j'ai du mal avec le culte du selfie et du moi d'abord...

Alors oui, je n'ai pas acheté Elle du 27 mars avec Mme Kardashian en couverture car comme Isis, je trouve que c'est lui faire trop d'honneur que de la traiter de "brillantissime", car à part se trimballer dans les défilés de mode (flanquée de sa petite fille dont je plains l'avenir même si elle aura des dollars à ramasser à la pelle !), dans des soirées people, participer à l'une de ces émissions de téléréalité que j’exècre et s'être fait connaître grâce à une sex tape, elle fait quoi la dame ? Ahh oui, il parait que c'est une femme d'affaire redoutable, elle dessine des bijoux, des vêtements et crée des parfums. Ils ne sont pas arrivés jusqu'à nous et c'est tant mieux !

Vous l'avez compris, je n'ai pas eu envie d'acheter ELLE avec cette dame en couverture, sinon j'aurai acheté Closer ou Voici. Là, j'ai l'impression qu'Elle se met au niveau de ces magazines et perd son âme, ses fondatrices Hélène Lazareff et Marcelle Auclair en frémissent dans leurs tombes, j'en suis sûre.

Pour moi, Elle ne doit pas être un magazine People et je trouve que ce genre de starlettes que l'on croise de plus en plus dans ses pages donne aux filles d'aujourd'hui de fausses images de la vraie vie, leur laissant croire que tout est possible et que tout le monde peut devenir une star rien qu'en apparaissant sur un plateau télé. J'imagine que beaucoup tombent de haut ! A part Jennifer et Nolween Leroy, qui se souvient des autres gagnants de la Star Académie ?

Nous sommes dans une société kleenex, vite pris, vite consommé, vite jeté. Ce monde de superficialité ne me convient pas même si parfois j'avoue je ne suis pas la dernière à en profiter et me laisse tenter pas la mode made in China.

Pour moi Elle a été depuis sa création le magazine de la femme active moderne qui chamboula la vie de nombreuses françaises qui jusqu'à l'après-guerre ne vivaient que pour leur famille dans l'ombre du chef de famille. Elle était un état d'esprit qu'elle semble avoir perdu et je le regrette, j'ai grandi avec Elle, j'ai vécu des évènements avec Elle et aujourd'hui je ne m'y retrouve plus trop...

 

jane-birkin-couverture-elle-n-1839-avril-1981.jpg27222842.jpg

03/04/2015

Vive le Printemps !

Enfin, quand on regarde par la fenêtre, on pourrait avoir quelques doutes hein !!! Non, je parle là du magasin du boulevard Haussmann et qui pour la petite provinciale que j'étais représentait l'élégance même de la Parisienne

IMG_6327.JPG

Et oui, le Printemps fête ses 150 ans et moi qui aime le rose je suis servie

IMG_6333.JPG

Lire la suite